DANS LE SAC DE  DEBORAH REYNER, THE DAILY DEB

 

Lire la suite...

Thedailydeb Deborah Reyner avec son Emma Messenger


Thedailydeb Deborah Reyner avec son Emma Messenger 

Rédactrice pour le magazine ELLE pendant des années et aujourd'hui collaboratrice régulière pour l'Officiel Paris, Déborah a ce sens du style qui ne trompe pas. Depuis deux ans maintenant, elle décline son amour de la mode, du mix&match et déniche des nouvelles marques pour sonblog et son compte Instagram aux 47k followers, “The DailyDeb”. Inspirée et inspirante, Déborah nous révèle le contenu de son sac Emma.


Parisienne du mois, qui êtes-vous ? 

Je suis d’abord une rédactrice de mode. J’ai collaboré avec le ELLE pendant des années et je réalise désormais les séries de mode accessoires de l’OFFICIEL. J’ai décidé de mettre au profit du digital mon expertise mode. En juin 2015 je me suis donc lancée dans le « blogging » avec “THE DAILY DEB”.

Décrivez votre style en quelques mots

Je porte beaucoup de jean et j’adore les vestes à porter sur des mailles fines l’hiver et des t-shirts l’été. Sinon les chemises d’hommes (ou esprit masculin)  font partie de mes essentiels.

Mon style est boyish avec un twist féminin et toujours parisien. Cet hiver je porte beaucoup de grosses boucles d’oreilles pour accentuer cette touche fille mais pas girly.

 

Le fait d’avoir travaillé dans un magazine de mode a-t-il influencé votre style ?
Il a en tout cas développé mon œil.

Je reste assez fidèle à mon style très frenchy parisien mais j’aime aussi m’amuser et mixer les pièces fortes de la saison à ma garde robe finalement assez basique, mais attention tout en restant chic. Cet été, j’étais souvent en chaussures à plumes, cet hiver je préfère les boots chaussettes à mon mocassin…

 

Qu'aimez-vous particulièrement dans le sac que vous portez ? 

Sa couleur (j’adore le bordeaux en hiver comme en été), son format box, le fait qu’il puisse se porter de trois longueurs différentes et son côté pratique. Le fermoir aimanté facilite son usage et je ne vous dit pas comme il est léger.

Que peut-on trouver dans votre sac à main ?

Un paquet de chewing gum Freedent, mon permis old school et la clé de ma petite Smart avec laquelle je me déplace dans Paris, mon petit porte monnaie rond Intropia, juste de quoi mettre ma CB et quelques pièces de monnaie. Avec cette mode des petits sacs il n’est plus question d’avoir ces grands portefeuilles format A4.

J’ai aussi toujours un baume à lèvres pour hydrater mes lèvres et mon nouveau parfum « FASHIONNISTA » de chez Zielinski et Rozen dont je ne me sépare plus.



Que ne trouvera-t-on jamais dans votre sac à main ?

Une trousse de maquillage, je me maquille peu du coup je ne pense jamais à l’avoir sur moi.

Un chéquier, trop old school !

 

Le sac parfait existe-t-il ? Si oui, comment est-il ?

J’aime trop les sacs pour dire qu’il y a un sac parfait. J’en ai tellement et chacun avec sa particularité, son style, son usage… Ils me conviennent tous à un moment donné. Je pense cependant qu’il faut savoir oser les couleurs et s’éloigner de temps à autre du basique sac noir. Pensez votre sac comme un accessoire qui vient finaliser votre look.

 

Combien de sacs à main possédez-vous ?

Une bonne trentaine !

 

Quelle(s) femme(s) admirez-vous ?
Ma mère et ma grand-mère. Elles sont deux femmes de mon entourage très proche avec qui j’entretiens une relation très forte et fusionnelle. J’appelle ma « mamie Marie » tous les jours ou un jour sur deux et la consulte avant de m’acheter une « grosse pièce », elle a un goût incroyable. Ma mère, je l’admire pour la fille qu’elle est et sa générosité débordante. Elle a des journées si pleines et elle gère tellement, c’est une “Wonderwoman” et une super mamie avec ses deux petits garçons. Enfin, Simone Weil pour ce qu’elle fut, pour son histoire et pour tout ce qu’elle a fait pour nous les femmes.

Quels sont les endroits parisiens que vous aimez ? Et pourquoi ? (Quartiers, restaurants, parcs, etc.)

J’adore la Place des Vosges, le Marais que je connais comme ma poche, j’y vis depuis mon enfance.

J’aime le jardin du Ranelagh car il évoque des moments simples que je passe avec mes enfants.

Ensuite, L’hôtel Costes, c’est un peu cliché mais sa terrasse est unique et on y est comme nulle part ailleurs. J’aime le Grand Palais pour son architecture.

Côté food, je vais chez “Wild and The Moon” pour ses energy balls et au Tigre Yoga où je pratique le Yoga Ashtanga.

Pour vous, l’élégance parisienne c’est ?
Une allure naturellement chic.

 

 

Photographie: Deborah Reyner - The Daily Deb au Holiday Café 192 Avenue de Versailles, 75016 Paris par Alexandra Chalaud

 

Thedailydeb Deborah Reyner avec son Emma Messenger

Thedailydeb Deborah Reyner avec son Emma Messenger

E-shop

Eshop FW1718

Suivez-nous
Rejoignez-nous
Inscrivez-vous pour recevoir nos news