DANS LE SAC DE SOPHIE FONTANEL


Lire la suite...

Sac des Parisiennes Sophie Fontanel


 

"L'élégance parisienne c'est savoir se coiffer aussi bien que de décoiffer"

Sophie Fontanel, écrivain, journaliste et influenceur Instagram est notre Parisienne du mois de Juillet. Elle nous dévoile son idée de l'élégance et son Ali Mini, l'accessoire de l'été citadin. 


Parisienne du mois, qui êtes-vous?

Je m'appelle Sophie Fontanel. Je suis une romancière et une journaliste française. J'ai 54 ans, même s'il me semble contenir surtout beaucoup d'enfance. Je travaille pour L'Obs, j'écris sur la mode. Et j'ai un compte Instagram qui est devenu très influent, à ma grande joie, car je crois beaucoup à l'échange, surtout en mode.


Votre dernier livre «  La Vocation »  retrace votre histoire familiale. Comment l’histoire de votre grand-mère et votre mère a-t-elle influencé votre carrière professionnelle et plus généralement votre vie?

Ma famille maternelle n'avait pas beaucoup d'argent, c'étaient des réfugiés arméniens qui avaient fui des massacres en Turquie. Mais ils avaient un sens exquis de l'élégance. J'ai appris récemment qu'ils venaient de milieux aisés. Le fait de s'exiler les a obligé à tout recommencer à zéro. Je sais donc depuis l'enfance qu'on peut être chic sans un sou, et aussi que les vêtements sont un extraordinaire lien social. Ma famille s'est intégrée en épousant, avec une immense joie, la mode française, qui allait de pair avec la poésie française de Paul Eluard, par exemple.

 

Vous êtes connue pour votre compte Instagram et l’empathie que vous avez pour vos followers. Un conseil pour prendre les réseaux sociaux comme un terrain de jeu?

Il faut y être curieux des autres. Votre narcissisme doit être égal à votre générosité, pour le formuler en une équation. Ce réseau permet de découvrir des gens, des talents, pas seulement de dire qui on est. Si on maîtrise cette interaction, si on l'aime, alors on peut grandir.


Pourriez-vous nous décrire votre style en quelques mots?

C'est très difficile. Et c'est une bonne question ! J'essaie d'être moderne tout en incarnant une élégance un peu atemporelle. La modernité vient d'une attitude, d'un mix entre des habits qu'on pourrait voir dans un film d'Antonioni, ou sur des vieilles photos d'Alexandrie dans les années 50, il y a du Melina Mercouri, du Drôles de dames aussi, du Garbo, du Bowie, du Gabrielle Chanel... je prends tout ce que je vénère et je mélange pour que ça devienne moi...


On dit souvent que les accessoires habillent le vêtement… Est-ce de même pour vous? Quelle place ont les accessoires dans votre style vestimentaire?

J'ai deux types d'accessoires. Ceux permanents. Et les autres. En permanence, des boucles d'oreille toujours simples mais en or, des bagues, beaucoup. Et ensuite, ça varie. Là j'ai des colliers en perle de famille. Chaussures : j'aime les petits talons de 4cm. Et sacs, j'aime les petits sacs. Plus je vieillis plus la légèreté des accessoires m'importe. Je porte des lunettes de soleil été comme hiver. Et j'adore les bobs en coton à larges bords.


Qu'est-ce que vous aimez particulièrement dans le sac TILA MARCH que vous portez?

Il est petit. Et sa couleur, mastic, a quelque chose de rétro. J'aime bien que , aussi petit qu'il soit, il ait une bandoulière énorme . Il ressemble à un bonbon, une guimauve.


Que peut-on trouver dans votre Ali Mini?

On trouve un porte-monnaie, une fine pochette avec le passeport et divers papiers. Les clefs. Trois tickets de métro. Mon tel.


Que ne trouvera-t-on jamais dans votre Ali Mini? 

On n'y trouvera jamais d'agenda énorme, de choses sales, de trucs absurdes et inutiles. Je le vide tous les soirs. Je ne prends avec moi que le strict nécessaire. Ah j'oublie, j'ai une prise d'IPhone.

 

Quels sont les endroits parisiens que vous aimez? 

Le Sanseveria, 248 Rue de Rivoli. Sous les arcades. On est devant les Tuileries comme devant la mer. La boutique freeps'star dans le Marais. 5€ les frusques, ça permet de prendre des risques ! The Frankie Shop, rue Saint Claude. Des vêtements originaux mais à des prix raisonnables.

 

Pour vous, l’élégance parisienne c’est...

Une façon de ne pas trop en faire tout en étant très sophistiquée. C'est surprendre, être un jour en jean baggy et le lendemain en robe 1930. C'est savoir se coiffer aussi bien que de décoiffer.

 

Pour vous, l’élégance est-elle synonyme de liberté?

Oui. Car c'est se donner des ailes. C'est se rendre belle, voire sublime. C'est se sublimer. S'arranger est un plaisir radieux.

 

Auriez-vous un message pour nos parisiennes? 

Osez vous amuser avec les habits.


Photographie : l'appartement de Sophie Fontanel par Alexandra Chalaud

Sac des Parisiennes Sophie Fontanel

Sac des Parisiennes Sophie Fontanel

E-shop

box e-shop SS17

Suivez-nous
Rejoignez-nous
Inscrivez-vous pour recevoir nos news