DANS LE SAC D'ONDINE SAGLIO

 

Lire la suite...

Portrait Ondine Saglio avec son Linda Hobo


Ondine Saglio avec son Linda Hobo

Passionnée par l'Afrique qui est son pays d'origine et de coeur, Ondine a créé et dirige la CSAO, une association de promotion d'artisanat africain. Inspirée et émerveillée, elle est notre Parisienne du mois d'Octobre et partage avec nous les trésors que recèle son Linda Hobo.


Parisienne du mois, qui êtes-vous?

 Je suis Ondine, directrice artistique de la Csao. Je suis maman de deux enfants, et amoureuse de l'Afrique.

 

Votre association, la CSAO, est une histoire de famille. Comment cette aventure a influencé et influence au quotidien votre vie ?

C'est un retour aux sources, à L'afrique où je suis née…  Pour mon plus grand bonheur, j'y vais maintenant au moins quatre fois par an. Et en même temps il s’agit d’un retour à la famille !!! Puisque j’y travaille aux côtés de ma mère. Mais chacune gère des choses très différentes : je m’occupe du style et des achats, elle des associations. Et c'est mieux comme ça !

 

A quel moment avez-vous décidé de vous lancer dans cette aventure?

Après un voyage à Dakar vers 25 ans, où tout m'a émerveillée là-bas : les artisans, les couleurs, les tissus, les ambiances, les gens, etc..

  

L’association représente aussi une occasion pour vous de valoriser l’artisanat du pays de votre enfance. Quelles sont les vies des collaborateurs de la CSAO au Sénégal ? Il y a notamment beaucoup de femmes…

Nous avons créé depuis deux ans nos propres ateliers de broderies, où il y a aujourd'hui près de 150 femmes qui travaillent dans la joie, et sont rémunérées avec respect et dans les règles du commerce équitable qui est la clef de notre éthique. Il y a aussi des artisans du bois, de la peinture sur verre, des tailleurs, des peintres, des artistes de la récupération, etc... Il y a beaucoup de gens qui sont là depuis la création de La CSAO, il y a plus de 20 ans. On aime les liens étroits et durables, où le travail tisse des liens de complicité et de respect mutuel. La CSAO et ses artisans, c'est comme une grande famille.

 

Comment décririez-vous votre style en quelques mots? La couture africaine a-t-elle des influences sur vos choix vestimentaires ?

J'ai un style très simple: jean, belle veste, chemise. Je m’habille un peu trop toujours de la même façon ! Pour égayer mon côté trop classique, j'adore porter de grands tote bags en wax colorée, brodés de fleurs de la CSAO. Mon côté Africa ! 

 

Qu’aimez-vous particulièrement dans le sac Tila March que vous portez? Avec quelle silhouette l’imaginez-vous?

J'aime sa simplicité, son côté rétro, son chic décontracté. Puis sa couleur et cette anse !!! Je l’adore particulièrement avec mon uniforme jean, derbys, veste en tweed. Ça va avec tout.

 

Combien de sacs à main possédez-vous? Votre sac est-il une trousse à outils ou une caverne aux trésors ? Que peut-on y trouver ?

Je dois avoir au moins 20 sacs, c'est une passion ! C'est à la fois une trousse à outils et une caverne aux trésors!!  

 

Que ne trouvera-t-on jamais dans votre sac à main ?

Du maquillage (trop la flemme de m'en mettre, à part un léger gloss parfois). 

 

D’après vous, le sac parfait existe-t-il ? Si oui, comment est-il ?

J'adore celui ci ! Je le trouve très beau et original. J’ai aussi eu un grand coup de coeur pour le modèle Romy, super chic et ultra pratique. Sinon, le sac idéal, il a pleins de poches. Ainsi on trouve les choses facilement dedans. Il est versatile ! Pas “dadame”, ni “bling bling”, ce que Tila March sait si bien faire…


Romy Messenger 

Photographie : Romy Messenger en cuir Epicea


Quels sont les endroits parisiens que vous aimez ? Et pourquoi ?

J'aime les Jardins du Luxembourg et son parfum d'enfance. Le Palais royal, que les Enfants adorent. Le quartier Château Rouge (Paris 18e) pour replonger en Afrique et voir pleins de couleurs ! Et mon quartier, autour de la Gare de l'Est.. C'est un vrai melting-pot.


Pour vous, l’élégance parisienne c’est ?

Le chic décontracté et un peu désinvolte! Je n'aime pas quand tout est trop parfait, des pieds à la tête (brushing et compagnie !!)

 

Un message pour nos parisiennes ?

Venez découvrir le Sénégal, et Gorée en particulier, c'est le paradis ! 

 

Photographie: la boutique CSAO au 9 rue Elzevir 75003 Paris par Alexandra Chalaud

Ondine Saglio avec son Linda Hobo

Ondine Saglio avec son Linda Hobo

E-shop

Eshop FW1718

Suivez-nous
Rejoignez-nous
Inscrivez-vous pour recevoir nos news